Programme 22 | 23

Distribution 


Camille Roquier Margot, soprano
Adrien Zucchelli, basse
Edoardo Pezzini et Gaëtan Beauchet, hautbois
Jamila Garayusifli et Yevgeniya Suminova, violon
Michael Kovalchuk, alto
Pierre Landy, violoncelle
Bérénice Lallemant, contrebasse
Anne Chollet, orgue
Jean Chollet, méditation


Dario ALASIA | Ensemble Mimesis

Né en 1976, Dario Alasia reçoit sa première formation musicale à Saluces (Piémont), ville dont il est originaire. Parallèlement à ses études de piano, l’intérêt pour la musique sacrée l’amène très tôt à l’orgue et à la musique chorale. En 2001, il obtient sa virtuosité au Conservatoire de Côni, où il étudie la composition instrumentale et vocale avec Massimo Nosetti et approfondit l’étude de la paléographie grégorienne avec Mario Verdicchio. Après avoir suivi plusieurs stages de musique ancienne (avec entre autres Ton Koopman, Lorenzo Ghielmi, Gustav Leonhardt et Michael Radulescu), il approfondit tout particulièrement la littérature post-romantique et l’étude de l’improvisation dans le cadre de l’académie internationale de Haarlem (Pays-Bas), travaillant avec d’illustres professeurs tels que Ludger Lohmann, Leo van Dooselar, Piet Kee et Jos van der Kooy. Parallèlement à sa formation musicale, il obtient un doctorat ès sciences (2006). Organiste titulaire de l’église St. François d’Assise de Renens et maître de chapelle à l’église du Sacré-Cœur de Lausanne-Ouchy, il est directeur musical et artistique de l’ensemble Mimesis (depuis 2003)et de l’ensemble vocal féminin Philophonia (depuis 2008). Il participe régulièrement à des concerts en Italie, France, Belgique et Suisse en tant que soliste et accompagnateur de choeur et travaille aussi avec des formations orchestrales de musique baroque en tant que claveciniste. Passionné par la voix, le chant et la musique de chambre, il se produit régulièrement en récital au piano avec de nombreux artistes avec qui il partage une grande amitié et une même passion pour la musique. Son amour et son vif intérêt pour la musique contemporaine le portent également à promouvoir des répertoires moins connus auprès du public, en présentant et analysant des chefs-d’œuvre du XXème et XXème siècles lors de séminaires-concerts tout public.

Distribution

Emilie Inniger, soprano
Valerie Bonnard, alto
Etienne Anker, ténor
Raphael Hardmeyer, basse
Jean-François Michel, trompette
Patrick Marguerat et Patrice Foresi, hautbois
Jamila Garayusifli et Yevgeniya Suminova, violon
Zaiga Vilcane, alto
Katerina Gancheva, violoncelle
Bérénice Lallemant, contrebasse
Anne Chollet, orgue
Virgile Rochat, méditation

Ruth SOLAND | Choeur de Chambre de l’Université de Fribourg

Chef de choeur, mezzo-soprano, pédagogue, elle a étudié le chant solo, la direction de choeur et la musique scolaire à Winterthur et à Bâle. Elle a ensuite suivi des master classes à Stuttgart avec Helmuth Rilling et à Bâle avec Dan-Olof Stenlund. Elle a effectué des voyages d’études et des stages auprès de chœurs professionnels renommés dans différentes villes d’Europe. En concert, Ruth Soland a travaillé avec des solistes comme Ursula Holliger, Rolf Romei et des orchestres comme la Camerata Bern et le Capriccio Barockorchester, Rheinfelden. Elle a également donné des concerts à la Tonhalle de Zurich, au KKL de Lucerne et au Casino de Bâle. En 2022, elle obtient son diplôme de cantatrice à la Haute école de Lucerne (Pascal Mayer). Ruth Soland a reçu pour son travail le “Prix d’encouragement pour chefs d’orchestre” de la Fondation culturelle Eliette von Karajan du canton des Grisons (2004).

Pascal MAYER | Chœur de Chambre de l’Université de Fribourg

Pascal Mayer dirige le Chœur Pro Arte de Lausanne, le Chœur de Chambre de l’Université de Fribourg (CCUF), et le Collegium Musicum, chœur et orchestre de l’église des Jésuites de Lucerne, où il enseigne la direction chorale à la Hochschule-Musik.
À Fribourg, il enseigne la musique et dirige le chœur du Collège Ste-Croix, ainsi que le chœur de sa paroisse de Grolley. Il prépare également chaque année les chœurs pour le Festival d’Opéra d’Avenches. Dernièrement, il a dirigé le Chœur de l’Opéra de Lausanne pour la 9e Symphonie de Beethoven avec le Ballet Béjart Lausanne, et pour La Cenerentola (Gioachino Rossini) et Ariodante (Georg Friedrich Händel). Avec une sensibilité musicale aussi vive qu’éclectique, alliant la rigueur formelle aux qualités lyriques et expressives acquises à l’école des compositeurs de la Renaissance, Pascal Mayer explore les grandes œuvres – de la Messe en Si de Bach au War Requiem de Britten – ainsi que des voies musicales nouvelles. Formé aux conservatoires de Fribourg et de Zurich, Pascal Mayer a chanté à l’Ensemble vocal de Lausanne (dir. Michel Corboz), au Chœur de la Radio Suisse Romande (dir. André Charlet) et au Kammerchor de Stuttgart (dir. Frieder Bernius). Appelé par Paul Sacher, il a dirigé le Basler Kammerchor durant cinq ans. Pendant vingt ans, il a dirigé le Chœur Faller de Lausanne, ensemble qui lui a permis d’accéder aux grands oratorios du répertoire. Avec le Chœur Pro Arte, Pascal Mayer collabore régulièrement avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne (OCL), le Sinfonietta de Lausanne et l’Ensemble baroque du Léman dans un répertoire qui marie les grandes passions baroques, l’oratorio et des œuvres du XXe siècle. Il prépare occasionnellement des chœurs professionnels, notamment le Chœur de la Mitteldeutscher Rundfunk (Leipzig) et le Mozart-Ensemble de Lucerne.

Distribution

Charles Sudan, alto
Germain Bardot, ténor
Romain Favre, basse
David Mercier, Kevin Payet, Joachim Favre, trompette
Yu Hsuan Kuo et Samuel Rueff, flûte
Clothilde Ramond et Patrick Marguerat, hautbois
Michele Danzi, basson
Justin Lamy et Laurence Verant, violon
Michael Kovalchuk, alto
Guillaume Bouillon, violoncelle
Bérénice Lallemant, contrebasse
Marilyne Musy, timbales
Anne Chollet, orgue
Daniel Marguerat, méditation

 
Nicolas REYMOND | Choeur MUSEC

Nicolas Reymond obtient un brevet de maître de musique en 2001, puis un certificat d’études de solfège en 2002 au Conservatoire de Lausanne. En 2003, c’est au Conservatoire de musique de Genève et dans la classe de Michel Corboz qu’il réussit son diplôme professionnel de direction de chœur. Il perfectionne ensuite sa technique vocale pendant cinq ans au Conservatoire de Lausanne auprès de Pierre-André Blaser, puis au Conservatoire de Genève avec Isabelle Martin-Balmori. Professeur de musique à côté de ses activités musicales, il fréquente enfin la Haute école pédagogique de Lausanne où il obtient un diplôme de maître de musique et de mathématiques.
Chef de chœur, Nicolas Reymond se soucie de la formation et de l’intégration des jeunes chanteurs dans les chœurs de la région. C’est dans ce but qu’il crée en 2002, avec Dominique Tille, le Chœur des jeunes de Lausanne, qu’il co-dirige jusqu’en 2007. En tant que ténor, il a notamment fait partie de l’Ensemble vocal de Lausanne, des Chœurs des Conservatoires de Genève et Lausanne ainsi que du Chœur suisse des jeunes. Il a également dirigé le chœur mixte de la Batelière et l’ensemble vocal de Villette. Président de la Société vaudoise des maîtres de musique (SVMM) et professeur de direction à l’Association vaudoise des directeurs de chœur (AVDC), il est également responsable pédagogique de la filière “Musique à l’école” à la Haute école de musique des cantons de Vaud et de Fribourg, et enseigne au collège de Vevey.
Il dirige ici le Chœur MUSEC, Ensemble formé de futurs Maîtres de Musique à l’HEMU.

HEMU…MUSEC…

Qu’est ce qui se cache derrière ces acronymes barbares 😊???
HEMU = Haute Ecole de Musique
MUSEC = Musique à l’Ecole
Ce sont donc de futurs enseignants dans les collèges ou gymnases qui formeront le chœur et qui dirigeront à tour de rôle les différentes parties de l’œuvre.
Ce sera passionnant pour tout le monde: pour eux, pour les instrumentistes et pour le public !

Céline LATOUR MONNIER | Choeur Laudate

Née à Mont-Saint-Aignan en France et issue d’un milieu familial musical, elle a passé son adolescence à Annecy au sein d’un ensemble à voix égales, expérience qui a largement contribué à son goût pour la musique chorale.
Formée à Lyon, à Genève, puis à Zurich, Céline Latour Monnier obtient un Master of Arts in Specialized Music Performance en musique de chambre et accompagnement au piano. Parallèlement à sa formation de pianiste, elle continue de chanter au Choeur de Chambre et au Choeur Atelier de la Haute École de Musique de Genève, à l’académie Vocale de Suisse Romande ou à l’Ensemble vocal de Lausanne.
Chargée de cours de transposition, lecture de partitions d’orchestre et lecture à vue à la Haute école de musique de Genève, elle est corrépétitrice ou cheffe assistante de différents ensembles (opéra de Lausanne, chœur de la Cité, Motet de Genève, chœur Pro Arte, Ensemble Vocal de Lausanne).

John DUXBURY | Ensemble Hémiole

Diplômé de la Royal Academy of Music de Londres (chant, accompagnement, composition, direction), John Duxbury a commencé très tôt en Grande Bretagne et à l’étranger une carrière de chanteur. Il a participé à de nombreux concerts, opéras et enregistrements : membre fondateur du Monteverdi Choir, il a travaillé avec John Eliot Gardiner, mais aussi avec Roger Norrington, Edwin Loehrer et la Societa Cameristica di Lugano. Parallèlement à son activité de chanteur, il a également préparé le Monteverdi Choir en tournée et, à Lugano, le chœur de la Radio Suisse Italienne. Dès 1980, date de son arrivée à Genève, il a ponctuellement rempli les fonctions de chef de chœur au Grand Théâtre de Genève et à l’Opéra de Lyon. Il a fondé en 1984 à Genève l’Ensemble Cantatio, formé principalement de jeunes chanteurs professionnels, qui se produit régulièrement dans des concerts et spectacles lyriques. John Duxbury assure la direction de l’ensemble Hémiole depuis l’été 2003. Il est professeur à la HEM de Genève jusqu’en 2011.

Jean GAUTIER-PIGNONBLANC | Ensemble Fontana Cantabile

En juin 2018, Jean Gautier-Pignonblanc obtient son Master de Direction de Choeur dans la classe du chef brésilien Celso Antunes à la Haute Ecole de Musique de Genève ainsi que le prix spécial Janine-Françoise Muller-Dumas décerné par la ville de Genève. Il devient, après un an en tant qu’assistant de Nicolas Farine, chef de chœur du grand chœur d’oratorio composé d‘étudiants de la Haute Ecole de Musique de Genève et obtient en 2019 un poste de professeur dans le département de Culture Musicale du Conservatoire de Musique de Genève. Jean Gautier-Pignonblanc cofonde l’Ensemble La Fontana Cantabile avec lequel il a donné la Passion selon Saint-Jean à Vevey (2016), l’Oratorio de Pâques (2017) et le Magnificat (2019). Il est aussi à l’origine de l’Ensemble Vocal Jeun’Voix composé de jeunes professionnels avec lequel il dirige des œuvres comme les Vêpres à la Vierge de Claudio Monteverdi (2015) et le Stabat Mater de Scarlatti (2017). Il dirige aussi le choeur Renaissance à Annemasse ainsi que le choeur de Vandoeuvres-Cologny-Choulex avec lesquels ils montent de grandes œuvres du répertoire : Messe du Couronnement de Mozart, Requiem de Fauré, Paukenmesse de Haydn… Après des études au conservatoire d’Annecy, il obtient le Certificat suisse dans la classe de piano de M. Philippe Chanon. Lors de ses études de direction, il séjourne à la Musik Hochschule de Stuttgart et suit l’enseignement du professeur Denis Rouger. Intéressé par le monde de l’opéra, Jean a été invité en 2015 puis 2017 au sein de l’Opéra National de Vienne, en Autriche, par son chef de choeur Thomas Lang. En 2016, il travaille à l’Opéra-Théâtre de Saint-Etienne en tant que chef de chant et dirige la Flûte Enchantée ou encore Les Noces de Figaro en 2017 de Mozart dans le cadre de l’Académie Lyrique de Vendôme. Finalement, il travaille en tant que chef de chœur et chef de chant aux Estivales de Brou (01) pour la quatrième année consécutive. Après Don Giovanni de W.A. Mozart en 2019, il dirige le chœur pour Nabucco de Verdi.

Sophie NEGOÏTA, soprano

Après un bachelor chez Brigitte Balleys à l’Hemu Lausanne, la soprano suisse Sophie Negoita termine son master auprès de Barbara Bonney à l’Université Mozarteum de Salzburg. Membre de la maitrise du Conservatoire de Lausanne, elle se produit très tôt à l’Opéra de Lausanne et au Grand-Théâtre de Genève dans des rôles tels que Sophie Brook (Petit Ramoneur, Britten) ou le premier garçon (Flûte Enchantée , Mozart). Sophie a chanté à plusieurs reprises sous la direction de Philippe Huttenlocher , notamment les rôles de Cupid dans Venus et Adonis (Blow), Venus, Cupid et Soprano dans le Roi Arthur (Purcell), Second Woman dans Didon et Enée (Purcell) et Quivera dans The Indian Queen (Purcell). En concert on a pu l’entendre entre autres tenir les parties solistes de la Passion selon St-Jean (Bach), l’Oratorio de Noël (Bach), la Missa in Angustiis (Haydn) et le Requiem de Mozart. Sophie a chanté La Courte Paille de Poulenc dans le foyer de la Monnaie à Bruxelles et a été invitée trois années consécutives au Festival of Strings d’Orvieto en Italie (Exultate Jubilate de Mozart et Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos). Elle a chanté Solveig (Peer Gynt, Grieg ) au Théâtre du Jorat ainsi que les rôles de Barbara Gerl et Farinelli durant trois éditions du Festival d’Avignon dans des pièces de théâtre de Jean Chollet. Récemment elle a chanté le Gloria de Poulenc avec la CameratAmoyal et faits ses débuts en Allemagne au Forum für Neue Musik Klanggabe à Francfort ainsi qu’à Salzburg dans le rôle de Mrs. Coyle dans Owen Wingrave à l’OperMozarteum.

David MERCIER

David Mercier a commencé son apprentissage du cornet à pistons dans son village natal, avec Willy Trolliet. Il effectue ses études musicales au Conservatoire de Chambéry dans la classe de M. Ricquier où il obtient son DEM en 2003. Il se perfectionne ensuite au Conservatoire de Grenoble dans les classes de J-P Gonzalves pour la trompette et J-C Denis pour la trompette naturelle. Admis en 2006 à la Haute École de Musique de Fribourg, il obtient en 2009 un Bachelor of Arts HES-SO, et un Master de pédagogie en 2011. Il obtient un Master d’interprétation en 2013 dans la classe de J-F Michel. Il est régulièrement invité en tant que trompette solo dans divers orchestres sous la baguette de chefs prestigieux comme l’Orchestre de l’Opéra de Lausanne, la Sinfonietta de Lausanne, Symphonia Genève, l’Orchestre Bande-Son, l’Orchestre des Pays de Savoie. Il joue en duo trompette/orgue depuis 2005, notamment avec Daniel Bouldjoua, Pierre Pilloud, et Anne Chollet, notamment à l’occasion du Festival d’Avignon en 2019. Il joue en duo trompette/accordéon avec Elodie Genoud depuis 2019. Prochainement une collaboration en trio avec Michel Tirabosco verra le jour. Il a l’occasion en 2012 de participer à une tournée (Lyon, Lausanne) de l’Histoire du soldat de Stravinsky avec T. Fersen. Il joue en soliste le concerto J.N Hummel avec l’orchestre du CRR d’Annecy. Il joue la pièce soliste de D.R Gillingham (When speaks the signal-trumpet tone, pour Trp ut, bugle et piccolo) avec le Wind Orchestra de Fribourg.

Pierre-Fabien ROUBATY | Choeur Arsis

Pierre-Fabien Roubaty a dirigé de nombreuses formations chorales de Suisse, notamment le chœur Arsis, qu’il fonde et dont il assure la direction depuis 2006, et avec lequel il a remporté le Concours Choral de Fribourg en 2011. Avec deux Master décernés par la Haute Ecole de Musique de Lausanne, tous deux obtenus avec la note maximale et des prix d’excellence, ainsi qu’un Diplom of advanced Studies en direction d’orchestre délivré par la Hochschule der Künste de Berne, Pierre-Fabien Roubaty est à la fois un chef et un pianiste reconnu. Comme chef de chant ou répétiteur, il a préparé des chœurs et des solistes pour de nombreuses productions d’opéra et d’oratorio. Il a en outre eu le privilège de travailler au contact de musicien•ne•s de renom, tels que Michel Corboz, Jean-Claude Malgoire, Raphaël Pichon, Marc Minkovski, Daniel Reuss, Christa Ludwig ou encore Ramón Vargas. En septembre 2019, Pierre-Fabien Roubaty est nommé directeur artistique et musical de l’Ensemble Vocal de Lausanne.